Je suis une tarte / Confiture poire vanille

Confiture poire vanille

confiture poire vanilleOn trouve des poires toutes l’année, selon les variétés. Mais pour ma préférée, la Guyot, c’est bientôt la fin… C’est le moment de découvrir comment consommer ce fruit si fragile toute l’année et j’ai choisi… la confiture poire vanille 😉 En plus vous pourrez la dévorer sur une belle tranche de quatre quarts ! Pour les confitures j’ai un livre de référence, celui de Christine Ferber, Leçons de confitures. C’est un vrai puits d’idées et d’informations à décliner pour tous les goûts !

On vous dira souvent qu’il n’y a rien de mieux qu’un confiturier en cuivre pour réaliser vos confiture et c’est vrai. Cependant, on n’a pas toujours envie d’investir ou la place pour stocker (et c’est mon cas), alors j’ai toujours fait sans!

La réalisation d’une confiture est sur le principe assez simple, l’important étant de prendre le temps. Mais la récompense à l’arrivée est délicieuse…

Pour réaliser cette confiture poire vanille il vous faudra :

  • 1,5 kg de poires d’une variété « juteuse » comme la Williams ou la Guyot (environ 1kg de fruit épluchés et débarrassés des pépins)
  • 1 belle gousse de vanille
  • le jus d’un citron
  • 700g de sucre à confiture

Procédé pour la confiture poire vanille :

  • La veille, épluchez les poires et coupez les en brunoise grossière. J’aime laisser quelques morceaux un peu plus gros pour qu’il reste un peu de mâche quand on la mange après.
  • Dans un grand saladier, versez le jus de citron. Fendez la gousse de vanille en deux et prélevez les graines.
  • Ajoutez les grains de vanille au jus de citron ainsi que la gousse puis les poires.
  • Vous pouvez enfin ajouter les poires et couvrir d’un film alimentaire. Réservez au frais pendant toute une matinée.
  • Quand le mélange a bien macéré, versez dans un confiturier (ou une casserole à fond épais) et faites chauffer jusqu’à petite ébullition. Mélangez délicatement avec une cuillère en bois pendant 5 minutes.
  • Versez dans cul de poule et filmez au contact. Réservez au frais pour la nuit.
  • Le lendemain, dans une grande casserole à fond épais ou un confiturier, faites chauffer le tout à feu doux en mélangeant régulièrement.
  • Quand le mélange commence à bouillir, augmenter le feu et comptez environ 10 minutes (en mélangeant toujours). N’oubliez pas d’écumer au fur et à mesure de la cuisson.
  • La confiture est prête à être verser dans les bocaux préalablement stérilisés quand elle atteint 105°C (ou si en déposant quelques gouttes dans un récipient froid elle gélifie).
  • Il est important de verser la confiture dans les bocaux dès la fin de la cuisson… pour une question d’hygiène et donc de bonne conservation!

Je dois bien avouer qu’il s’agit là d’une de mes confitures préférées ! Personnellement, je mets des morceaux de gousse de vanille entière dans les bocaux. Ça fait toujours son petit effet si j’en offre autour de moi 😉

Vous aimez les confitures et gelées? Essayez aussi la gelée de coings et gingembre! C’est bientôt la saison 😉

Information
Catégorie:

Sucré

Date:

5 septembre 2018

Pas de commentaire
Publier un commentaire