Je suis une tarte / Gaufres sèches du nouvel an

Gaufres sèches du nouvel an

Dans ma famille, comme dans beaucoup de familles dunkerquoises, on offre des gaufres sèches pour les fêtes de fin d’année. C’est un peu comme pour le bourguignon ou la blanquette, chaque famille a sa recette et si vous demandez, chacun trouve que la meilleure, la seule, la vraie est celle de mamie Gertrude, qui la tient de son arrière grand mère, qui la tient de sa tante, qui la tient de sa voisine.

Plus sérieusement, ces gaufres sont aussi appelées « strinjes », c’est à dire étrennes. Chaque famille a en effet sa recette fétiche, la mienne remonte les générations jusqu’à ne plus vraiment savoir d’où elle vient. Je les ai réalisées pour la première fois avec mon arrière grand-mère. Dans mes souvenirs d’enfance je la revois encore mettre les ingrédients dans un immense saladier mélanger avec une détermination sans faille et enchaîner les cuissons! L’odeur du rhum remplissait sa grande maison, c’était aussi le moment où les 4 générations de femmes de notre très grande famille se réunissaient. C’était la tradition de réunir tout la famille chez elle au 1er de l’an et chacun avait le droit à son petit ballotin de gaufres.

Aujourd’hui, c’est mon grand-père qui a repris le flambeau! (Mon arrière grand-mère va bien, rassurez vous!) J’adore le voir faire ça…ses gaufres ont le goût de mon enfance, la préparation fait partie de la tradition et de l’ambiance de Noël.

Si vous décidez de les faire, prévoyez du temps. Il faudra que la pâte repose une nuit entière au frigo.

Concernant le gaufrier, vous pouvez trouver  les plaques adaptées avec la marque Lagrange ou de vieux gaufrier en fonte sur les sites de ventes d’occasion entre particuliers (Leboncoin pour ne pas le citer)

Ingrédients pour environ 150 gaufres

  • 1kg de farine T55
  • 500g de vergeoise blonde nature
  • 3 gros œufs bio
  • 40cl de rhum Négrita (oui oui 😊)
  • 250g de beurre doux
  • 250g de margarine

Réalisation

  • Faire fondre le beurre et la margarine ensemble. Réservez et laissez tiédir.
  • Dans un grand cul de poule ou la cuve d´un robot, mettez la farine et la vergeoise. Cassez les morceaux de vergeoise.
  • Creusez un puits au centre, ajoutez les œufs et mélangez.
  • Ajoutez le beurre et la margarine fondus et mélangez.
  • Ajoutez le rhum et mélangez au moins 10 minutes jusqu’à obtention d’une pâte bien élastique et homogène. Un bon indicateur pour savoir quand elle est bonne c’est de tester en mettant la spatule au centre elle doit tenir debout!
  • Couvrez le cul de poule d’un torchon propre et réservez au frigo toute une nuit. Il s’agit de laisser le gluten faire son travail et gonfler un peu.
  • Le lendemain, formez de petites boules de la taille d’une balle de ping-pong et laissez reposer une bonne heure au moins.
  • Vous pouvez enfin cuire les gaufres selon votre goût. Plus vous appuierez sur la machine, plus elles seront fines et craquantes.
  • Conservez les dans des boîtes en métal tapissées de papier sulfurisé (jamais de plastique!! Cela altère le goût).

Astuce : oui oui vous pouvez mettre de la confiture, du nutella, ou autre dessus!!!

Information
Catégorie:

Sucré

Date:

21 décembre 2017

Tags:

Dunkerque, Gaufres, vergeoise, waffle

Pas de commentaire
Publier un commentaire